Partenaires



Rechercher

sur ce site

sur web cnrs


Accueil du site > 2. Thèmes de recherche > Evolution des matériaux à long terme > Altérations des matériaux issus du vivant

Altérations des matériaux issus du vivant

Ce thème de recherche concerne l’étude des matières osseuses archéologiques comme l’ivoire, les os animaux et humains et les bois de cervidés, ainsi que l’investigation des poils et de la peau. Il vise la compréhension la plus fine possible des évolutions à long terme de ces biomatériaux. Dans ce cadre nous nous attachons à étudier les processus d’altération biogéochimiques et les modifications anthropiques telles que le chauffage des biomatériaux en abordant notamment les modifications induites à micro-échelle.

Différents programmes de recherches sont réalisés dans ce cadre de cette thématique :

Potentiel informatif des ossements chauffés en contexte archéologique

Programme PNRCC 2010-2012 OsIRIs Dans ce cadre nous nous attachons à titre d’exemple à étudier les processus d’altération que sont le chauffage et la diagenèse des ossements archéologiques en abordant notamment les modifications induites à micro-échelle. Pour cela, nous nous appuierons sur les techniques de caractérisation à micro-échelle développées avec nos partenaires (2 équipes du MNHN, LIPhy, LADIR) (Reiche et al., 2010, Lebon et al., 2011) et permettant d’obtenir des données cristallographiques et (...)

Lire la suite

Préservation du cheveu et de la peau des momies

Programme ANR NanoChéops (2009-2012) Le cheveu est un matériau naturel présentant une organisation très complexe et qui ne peut être décrite qu’en s’intéressant à plusieurs échelles : la protéine principale, la kératine, est soit dans une matrice amorphe, soit organisée en assemblages supramoléculaires de taille croissante, d’une dimension allant du nanomètre (protéines sous forme d’hélice alpha) au micromètre (organisation issue de la structure cellulaire). Cette organisation imbriquée et la présence de (...)

Lire la suite

Compréhension des phénomènes d’altération des ivoires archéologiques

Collaboration scientifique avec le département "biomatériaux" de l’institut Max-Planck des colloïdes et interfaces à Potsdam-Golm, Allemagne Un deuxième volet de recherche concerne la compréhension des phénomènes d’altération des ivoires archéologiques. Dans ce but des défenses d’éléphant modernes et archéologiques sont étudiés par une approche multi-analytiques à différentes échelles, notamment dans le cadre de la thèse de Mlle Marie Albéric (2011-14, École doctorale 388 UPMC). Les techniques analytiques (...)

Lire la suite

Soutenance de thèse de Sophie Cersoy

mardi 15 janvier 2013, à 14h, au LAMS, 3 rue Galilée, Ivry-sur-Seine. Imagerie chimique des matériaux biologiques anciens Parmi les matériaux archéologiques, les restes humains, comme la peau de momie, constituent un héritage précieux et particulier des pratiques funéraires et des modes de vie anciens. Ils donnent également accès à des informations sur la dégradation des tissus biologiques sur des échelles de temps particulièrement longues. L’imagerie chimique, notamment par spectrométrie de masse (...)

Lire la suite

Des traces de cuivre autour de la dépouille de Marie de Bretagne

Lorsqu’ils sont bien préservés, les cheveux, laines, poils ou échantillons de peau peuvent être des mines d’informations archéologiques et paléontologiques. Une équipe de chercheurs d’IPANEMA (CNRS), de SOLEIL (ligne DIFFABS), du LPS d’Orsay, du Laboratoire d’archéologie moléculaire et structurale, de l’INRAP et du Laboratoire PACEA de Bordeaux s’est intéressée aux restes trouvés dans la sépulture de Marie de Bretagne (XVè siècle), n’ayant pas bénéficié d’un environnement particulièrement protégé. A partir (...)

Lire la suite