Partenaires



Rechercher

sur ce site

sur web cnrs


Accueil du site > 2. Thèmes de recherche > Evolution des productions matérielles > Produits cosmétiques et pharmaceutiques

Produits cosmétiques et pharmaceutiques

Introduction

Les très nombreux objets découverts dans les sépultures de l’Antiquité sont une source extraordinaire d’étude des coutumes de la vie quotidienne. En particulier, les fouilles de tombes égyptiennes ou gréco-romaines ont livré des coffrets de maquillage qui contenaient des miroirs, des épingles à cheveux, des stylets et des récipients parfois encore remplis de produits cosmétiques. L’analyse chimique de ces matières archéologiques conjuguée à l’étude des textes décrivant les pratiques liées à la beauté et (...)

Lire la suite

American Chemical Society News Service Weekly PressPac : December 5, 2012

First synthesis of gold nanoparticles inside human hair for dyeing and much more "Hair Fiber as a Nanoreactor in Controlled Synthesis of Fluorescent Gold Nanoparticles” Nano Letters In a discovery with applications ranging from hair dyeing to electronic sensors to development of materials with improved properties, scientists are reporting the first synthesis of gold nanoparticles inside human hairs. Their study appears in ACS’ journal Nano Letters. Philippe Walter and colleagues explain (...)

Lire la suite

La coupe d’Hygie : Médecine et chimie dans l’Antiquité

Journée d’étude internationale organisée par Muriel Labonnelie le 24 juin 2011. LES ACTES DE CE COLLOQUE SONT EN COURS DE PUBLICATION. PROGRAMME : 09h.00-9h.30 : Accueil des participants 09h.30-10h.00 : Introduction de D. Gourevitch (École Pratique des Hautes Études) « Les nouveaux sentiers pour la connaissance philologique et archéologique des médicaments antiques (composition, fabrication, contenants) » 10h.00-10h.45 : V. Boudon-Millot (Université Paris IV, Orient et Méditerranée [UMR 8167]) « (...)

Lire la suite

Comment les fards égyptiens au plomb soignaient les maladies de l’oeil ?

Il y 4 000 ans, les anciens Egyptiens utilisaient le plomb afin de concevoir des fards dotés de vertus médicales. Pour mieux comprendre cet usage, des chimistes du CNRS, de l’UPMC et de l’ENS Paris (1), en collaboration avec le C2RMF (2), ont tenté d’évaluer l’impact de très faibles quantités de plomb sur une cellule de la peau. Résultat : à très faibles doses, le plomb ne tue pas la cellule. Il induit la production d’une molécule, le monoxyde d’azote, connue pour activer le système immunitaire. (...)

Lire la suite

Proposition de sujet de thèse

Révéler la chimie des préparations antiques à usage cosmétique ou médical impliquant des sels de métaux lourds Type de financement : Contrat doctoral de l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC) dans le cadre de l’École Doctorale 388 - Chimie physique et Chimie Analytique de Paris Centre. Début septembre 2013 pour une durée de 3 ans. Directeur de thèse : Ludovic Bellot-Gurlet (LADIR) Description du sujet de thèse : Plusieurs médecins de l’Antiquité (Galien, Pline l’Ancien, Dioscoride, etc.) ont décrit (...)

Lire la suite