Partenaires



Rechercher

sur ce site

sur web cnrs


Accueil du site > 2. Thèmes de recherche > Le laboratoire mobile

Le laboratoire mobile

Une nouvelle approche analytique au domaine du patrimoine culturel repose sur la conception d’appareils portables adaptés à l’identification et la caractérisation de matériaux in-situ.

Souvent en effet les œuvres d’art ne peuvent être déplacées et les échantillonnages ne sont pas toujours possibles. C’est pourquoi le plateau technique du laboratoire LAMS est basé sur des instruments mobiles qui permettent de travailler directement dans des musées, monuments historiques ou bien durant des campagnes de fouille en interaction avec différentes équipes de spécialistes. Nous développons des méthodes analytiques non invasives, adaptées à la complexité des matériaux du patrimoine culturel.

Présentation

Nous développerons des méthodes analytiques non invasives et/ou adaptées à la complexité des matériaux et des questions abordées. La situation du LAMS dans une université ne permet pas la venue aisée d’objets et nous ne souhaitons pas que l’étude de grands ensembles et de certains thèmes reste limitée par la difficulté de déplacement d’objets rares, précieux, très fragiles ou de grande dimension. C’est pourquoi nous développons un laboratoire mobile à partir de la construction d’instruments portables qui (...)

Lire la suite

Le laboratoire mobile dans les Images de la Physique

La dernière parution des Images de la physique (numéro de 2011), revue scientifique publiée par le CNRS, présente un article sur les nouvelles possibilités d’analyse des oeuvres d’art par des appareils portables : spectroscopie de fluorescence des rayons X et diffraction des rayons X. Pour télécharger l’article : http://www.cnrs.fr/publications/ima...

Lire la suite

Le programme européen CHARISMA

Le contrat européen CHARISMA (2009-2013) propose un accès transnational à un laboratoire mobile construit par plusieurs laboratoires (voir ici). Ceci nous amène à effectuer des analyses par XRD/XRF à la demande de responsables de collections et parfois à la mise en place de différentes collaborations. Ainsi en est-il de la demande émanant de l’architecte chargée de restauration à l’Alcazar de Séville (Lola Robador) visant à analyser des peintures murales et des carreaux de céramiques dans différents (...)

Lire la suite

Le projet de nouveau laboratoire mobile soutenu par la Région Ile de France (2012-2014)

La transformation du laboratoire mobile du LAMS vise à effectuer, pour la première fois, des observations en mode « imagerie chimique », c’est à dire en collectant directement des informations chimiques complémentaires à l’aide de capteur à deux dimensions. Ce projet a reçu le soutien de la Région Ile-de-France dans le cadre du DIM Analytics. Partant des éléments du commerce, du savoir-faire acquis dans l’utilisation du rayonnement synchrotron et de celui de chercheurs et ingénieurs impliqués dans ce (...)

Lire la suite

Dispositif léger de fluorescence des rayons X, source Palladium

Responsable : Philippe Walter Après un premier dispositif développé en 1996, un nouveau prototype "maison" de XRF a été construit. Il s’agit d’un appareil de Fluorescence X mobile, réalisé avec un tube Moxtek au Palladium, ainsi qu’un détecteur SDD (Silicon Drift Detector) Amptek de 25 mm2, 500µm d’épaisseur. Exemple : Etude de peintures murales au "Real Alcazar" de Séville

Lire la suite

Appareil de diffraction des rayons X associé à la fluorescence X

Responsable : Hélène ROUSSELIERE Dans le cadre du contrat européen CHARISMA et du programme MOLAB, le LAMS a effectué de nombreuses campagnes de mesure à l’étranger grâce à un appareil portable de diffraction et fluorescence des rayons X. Nous avons ainsi accès à des informations sur la composition élémentaire (XRF) et les phases cristallines (XRD), directement sur les œuvres. Ce dispositif très original a été conçu par un groupe coordonné par Jacques Castaing, avec un financement européen et la (...)

Lire la suite

Spectromètre infrarouge à transformée de Fourier

Responsable : Elsa VAN ELSLANDE Le laboratoire dispose d’un spectromètre IRTF Cary 630 (Agilent Technologies). Ce spectromètre très compact (20 x 20 cm) et léger (3,6 kg) permet un emploi aisé sur le terrain aussi bien qu’en laboratoire. Il est équipé d’un module d’analyse ATR (cristal diamant 1 réflexion) et d’un module d’analyse en transmission pour l’analyse des solides et liquides ainsi que d’un module DialPath pour l’analyse des liquides. L’acquisition des données est gérée par le logiciel MicroLab®, (...)

Lire la suite

Spectro-colorimètre

Responsable : Katharina Müller Le laboratoire possède un spectro-colorimètre BLACK-Comet model BLK-CXR (StellarNet). Le spectromètre à fibre optique avec un réseau holographique concave permet des analyses spectroscopiques dans l’intervalle de longueur d’onde de 280 à 900 nm. L’appareil est compact (boîte en métal : 7 x10 x15 cm). Le dispositif se compose : d’une source Tungsten-Krypton, 10000 heures, 350-1700 nm, avec porte-filtre 0,1” (12,7 mm), alimentation UP12V d’un spectromètre à fibre (...)

Lire la suite

Analyses chimiques des peintures de la tombe de Menna

Situé à Louxor, sur la rive ouest du Nil, le tombeau de Menna (TT 69) est un tombeau emblématique car c’est certainement l’un des plus beau de la nécropole thébaine en Égypte. « Scribe des champs du Seigneur des Deux Terres de Haute et Basse Egypte », Menna a en effet occupé un poste très élevé de haut fonctionnaire au cours de la 18eme dynastie. Ce tombeau richement orné de fresques colorées, dépeint la vie privée de Menna et sa famille, son rôle de supervision de l’agriculture et des greniers, les milieux (...)

Lire la suite