Caroline BOUVIER

Caroline Bouvier est doctorante au LAMS. Elle a commencé une thèse en octobre 2018, sur l’étude de peintures anciennes par imagerie par spectrométrie de masse TOF-SIMS. Ce travail est effectué sous la direction de Alain Brunelle (directeur de Recherche, CNRS) et Philippe Walter (Directeur du laboratoire LAMS, CNRS). L’imagerie TOF-SIMS permet de cartographier simultanément les matières organiques et inorganiques à l’échelle micrométrique permet de répondre à des questions sur des échantillons de tableaux anciens, comme l’élucidation de la nature du liant ou l’étude de dégradations. L’objectif de ce travail est de développer la méthodologie d’imagerie par spectrométrie de masse TOF-SIMS pour une application à l’étude de coupes stratigraphiques de peintures anciennes, notamment l’optimisation des conditions d’analyse, y compris en profondeur (3D), et le traitement des données obtenues grâce à la construction d’une base de données de spectres de masse adaptée aux matériaux présents dans les peintures anciennes.

Avant ce travail de thèse, Caroline a été élève à l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Paris (ENSCP) de 2015 à 2018, où elle a eu l’occasion de se spécialiser en chimie analytique en suivant un master Chimie Analytique, Physique et Théorique à Sorbonne Université.



  •