Laurence DE VIGUERIE

Chargée de Recherches CNRS

  • Web of Science ResearcherID AAG-7192-2020
  • ORCID 0000-0002-7038-6979

 

Doctorants

  • Lucie Laporte (co-direction avec G. Ducouret, SIMM)
    « Propriétés et séchage des huiles utilisées en peinture : influence du traitement et rôle des siccatifs »
  • Raquel de Rocha Marques (co-tutelle LAMS-Department of Conservation and Restoration, Faculty of Sciences and Technology, New University of Lisbon)
    « Craquelure Anglaise : the development of film-formation defects in European 19th century oil paintings leading to paint failure and a loss of image integrity »

Post-doctorant

Mes recherches portent sur les formulations picturales, leur composition, leurs propriétés physico-chimiques et leur évolution à court et long terme. La peinture est un matériau hybride complexe, né de l’association entre un pigment et un liant. Ses propriétés sont étroitement liées à sa formulation, c’est à dire à la nature des différents constituants, leur mélange, et leurs proportions.

Ma recherche s’articule autour de trois axes qui se complètent et s’enrichissent mutuellement :
  1. Etude des formulations picturales et de leurs propriétés physico-chimiques Des reconstitutions de systèmes modèles basées sur l’étude de livres de recettes, ainsi que leur caractérisation physico-chimique à différentes échelles temporelles et spatiales permettent d’avancer dans la compréhension des pratiques artistiques et de leur évolution. Je m’intéresse plus particulièrement aux formulations de peintures à l’huile incluant des pigments et siccatifs au plomb.

  2. Analyses in situ des œuvres d’art L’étude des recettes se fait en parallèle, et dans un dialogue continu, avec des observations sur les œuvres d’art. J’étudie à la fois des peintures à l’huile, du XVe au XIXe siècle, mais aussi des cas plus exploratoires et très peu documentés tels que les œuvres himalayennes bouddhistes.

  3. Développements analytiques L’étude des œuvres nécessite la mise en place d’outils analytiques performants ; permettant des analyses in situ non invasives telles que l’imagerie hyperspectrale (visible et proche infrarouge) et l’imagerie par fluorescence des rayons X.

Web of Science ResearcherID AAG-7192-2020

Vidéos de conférences grand public:

France culture, La méthode scientifique (2016)

Département de physique de l’ENS 

 

Sélection de publications 

Ph. Walter, L. de Viguerie, Materials science challenges in paintings, Commentary, Nature Materials 17, 106-109, 2018.

1) Développements analytiques (et applications)

L. de Viguerie, N. Oriols Pladevall, H. Lotz, V. Freni, N. Fauquet, M. Mestre, P. Walter, M. Verdaguer, Mapping pigments and binders in 15th century gothic altarpieces using a combination of visible and near infrared hyperspectral imaging, Microchemical Journal 155, 2020, 104674.

L. de Viguerie, A. Michelin, M. Radepont, F. Pottier, M. Alfeld, Ph. Walter, C. Merucci, (2019), Imagerie hyperspectrale pour l’analyse d’œuvres peintes, in Benech C., Cantin N., Languille, MA. Mazuy A.; Robinet L.; Zazzo A. Instrumentation portable. Quels enjeux pour l’archéométrie?., Editions des archives contemporaines, Coll. «Sciences archéologiques», p5-21.

L. de Viguerie, S. Rochut, M. Alfeld, Ph. Walter, S. Astier, V. Gontero, F. Boulc’h, XRF and reflectance hyperspectral imaging on a 15th century illuminated manuscript: combining imaging and quantitative analysis to understand the artist’s technique, Heritage Science 6 :11, 2018.

M. Alfeld, L. de Viguerie, Recent developments in spectroscopic imaging techniques for historical paintings – A review, Spectrochimica Acta Part B: Atomic Spectroscopy, 136, 2017, 81–105.

M. Alfeld, M. Mulliez, Ph. Walter, Ph. Jockey, J. Devogelaere, L. de Viguerie, Hyperspectral imaging in the Visible and Near Infrared Range for Visualizing Traces of Antique Polychromy, Microchemical Journal 141, 2018, 395-403.

M. Cotte, T. Fabris, G. Agostini, D. Motta Meira, L. de Viguerie, V.A. Sole*, Watching Kinetic Studies as Chemical Maps Using Open-Source Software, Analytical Chemistry 88, 6154−6160, 2016.

2) Etudes d’œuvres

J. Brocchieri, L. de Viguerie*, C. Sabbarese, M. Boyer, Combination of non-invasive imaging techniques to characterize pigments in Buddhist thangka paintings, X-ray Spectrometry, 2020, 1-12.

V. Gontero-Lauze, L. de Viguerie, S. Astier, S. Rochut, M. Alfeld, P. Walter, F. Boulc’h*, Quelques secrets d’un manuscrit de Pétrarque révélés en croisant littérature et chimie, Revue de l’art, 2019, 205-3, 31-38

A. Daveri, A. G. De Marchi, L. de Viguerie, H. Glanville, C. Merucci, S. Pedetti, M. Radepont, M. Vagnini, P. Walter, Andrea del Sarto in the Galleria Nazionale d’Arte Antica in Palazzo Barberini, Rome, Kermes 104-105, 2018

N. Kopczynski, L. de Viguerie,  N. Nasr, E. Neri*, P. Walter, F. Baratte, Colours of white : polychromy traces in African Roman sculptures, Antiquity 91, 355, 139-154, 2017

3) Reconstitutions de recettes et propriétés physico-chimiques

M. Cotte, L. de Viguerie, E. Checroun, J. Susini, Ph. Walter, Historical evolutions of lead-fat formula from antiquity to modern times : an echo between pharmacy and painting, in Metal Soaps in Art: Conservation and Research, Springer, 2019, 85-106.

L. de Viguerie, H. Glanville, G. Ducouret, P. Jacquemot, P. Anh Dang, Ph. Walter, Re-Interpretation of Old Master practices through optical and rheological investigation: the presence of calcite, Compte-Rendus de Physique, 2018, 19: 543–552.

L. de Viguerie, M. Jaber, H. Pasco, J. Lalevée, F. Morlet-Savary, G. Ducouret, L. Domino, T. Pouget, C. Sanchez, P. Walter, 19th century “ideal” oil paint medium: a complex hybrid organic- inorganic gel, Angewandte Chemie 56, 1-6, 2017.

L. de Viguerie, P.A. Payard, E. Portero, Ph. Walter, M. Cotte, The drying of linseed oil investigated by Fourier transform infrared spectroscopy: historical recipes and influence of lead compounds, Progress in Organic Coatings, 93, 46-60, 2016.